Association loi 1901,reconnue d’intérêt général

Objectifs

Créée en 1997, l’association ’Insectes du Monde’ a pour but la sensibilisation du public à l’entomologie à travers des animations, des expositions, des conférences, des formations et des supports pédagogiques.

Sensibilisation à l'entomologie {JPEG}

L’association œuvre aussi à l’amélioration des connaissances scientifiques dans ce domaine par le biais d’expéditions scientifiques, d’inventaires, de préparations et de déterminations de matériels, de recherches taxonomiques et de publications.

Expédition Epiphyte RCA 2008, mise en conservation {JPEG}
.

Pour les atteindre,

« Insectes du Monde » engage des partenariats avec divers organismes tels que l’Éducation Nationale, des établissements de recherche et des Musées. L’association fait aussi appel à des spécialistes dans l’étude de disciplines telles que la botanique, l’arachnologie, l’ornithologie, l’imagerie spatiale, etc.

Inventaire sur falaise, Mont Béas, France {JPEG}

Découvertes et évènements

  • Abidjan, avant le départ pour le P.N. de Taï Côte d’Ivoire Avril 2017

    Mis à jour le jeudi 21 septembre 2017

    Retour en Côte d’Ivoire 36 ans après l’avoir quittée... Bien des choses ont changé. Le centre d’Abidjan est toujours le petit Manhattan africain et la périphérie est de plus en plus étendue. Le parc automobile s’est fortement accru et les bouchons y sont quotidiens à toute heure de la journée. De la périphérie au centre ville, comptez une heure de trajet. Les heures passent donc vite et les préparatifs (logistique, permis de recherche...) demandent plus de temps.
    Après 4 jours à Abidjan, nous partons pour le Parc National de Taï à la frontière avec le Libéria. Cette forêt, classée Réserve de biosphère, (...)

  • Chloroselas pseudozeritis ngottoana mâle Découverte d’un nouveau Chloroselas de Centrafrique Lepidoptera Lycaenidae

    Mis à jour le mercredi 13 septembre 2017

    C’est lors d’un arrêt dans la forêt de Ngotto en allant vers la Haute-Sangha que ce papillon a été collecté.
    Le genre Chloroselas, auquel il fait partie, a une aire de répartition s’étendant de l’est de la République Démocratique du Congo à l’est et au sud de l’Afrique.
    C’est le seul spécimen connu aussi loin vers l’ouest à l’intérieur du continent africain.
    Ce papillon est décrit en tant que sous-espèce nouvelle sous le nom de Chloroselas pseudozeritis ngottoana, en référence à la forêt où il a été découvert.
    Le spécimen (l’holotype) a été déposé au Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris. France. (...)



Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Site mis en ligne et administré par PI09 | Suivre la vie du site RSS 2.0