Accueil > Mots-clés > marker_icon > Camp

Articles

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents

0 | 5

  • Camp de base


    Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

    Camp de base constitué des laboratoires, séchoirs, centrales solaires / éolienne et lieux de vie quotidienne.

  • Camp


    Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

    Prospecté pendant 2 jours et demi lors de notre passage en 2010, ce lac a particulièrement attiré notre attention par sa typologie végétale et les espèces d’insectes rencontrés. La mission 2012 a permis une étude plus approfondie sur deux périodes de 6 et 4 jours début février et début mars. Afin d’impacter le moins possible le milieu, l’infrastructure du camp ne pouvait accueillir que des petits groupes de 7 à 8 personnes.
    contenu de l’article ....

  • A la tombée de la nuit Camp intermédiaire


    Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

    Prospection entomologique et botanique
    Nous l’avons surnommé le lac 2 bis. Il est si petit sur les cartes satellites que nous ne savions pas si nous avions à faire à un chablis ou un véritable baye. Lors de notre avancé vers le lac 3, on décida de faire un détour pour en savoir plus. Un endroit extraordinaire qui nous ferons une halte pour une nuit et une matinée de prospection.
    Un petit camp est monté en fin d’après-midi le 21 novembre 2011 pour accueillir l’équipe.
    Le lendemain matin, une prospection dans et aux alentours du baye à permis de mettre en évidence que ce site est un véritable paradis (...)

  • Camp


    Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

    Camp de transit.
    2 nuits et 2 jours de prospection.

  • Sangha 2010, progression dans le Djéké Camp de base


    Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

    Lors des expéditions SANGHA 2010 et SANGHA 2012, un camp de base a été monté au coeur du Parc National Dzanga-Ndoki au bord d’un grand baye que nous avons surnommé le Lac 1.
    Deux jours de marche séparent Molongo ou Mboki du camp de base.
    Un camp de transit est mis en place aux abords de la saline des buffles. Cette saline est en réalité la jonction de deux sources pour former le ruisseau du Kénié. Lors d’un ravitaillement en 2010, le Kénié était impossible à traverser en raison d’une montée des eaux. Une autre fois, par la présence des buffles...
    Plus loin, le passage du ruisseau Djéké peut être lui (...)

0 | 5



Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Site mis en ligne et administré par PI09 | Suivre la vie du site RSS 2.0